GeocachingGeocaching
©Geocaching|pixabay
Chasse au trésor nouvelle génération

Geocaching

Vous cherchez une activité à faire en famille, à la campagne ou en ville et vous amuser tous ensemble ? Tentez le géocaching ! Ce jeu, qui vous permet de participer à une chasse aux trésors grâce aux coordonnés GPS, a des adeptes dans le monde entier et il y a de nombreuses caches en Porte de DrômArdèche.

Geocaching :
comment ça marche ?

C’est tout simple, vous avez seulement besoin de votre smartphone et d’une bonne paire de baskets. Téléchargez et installez l’application « Geocaching » sur  android ou app store, créez votre compte, géolocalisez vous et c’est parti pour l’aventure ! Commencez à jouer en cherchant votre première géocache, il y en a forcément une non loin de vous ! Vous pouvez aussi choisir votre cache sur la carte de l’application, il n’y a plus qu’à se rendre sur place et trouver la fameuse cache.

La cache du facteur cheval au palais idéal

La journée commence au Palais idéal construit par le facteur Cheval… Les enfants ont hâte de fouiller dans tous les recoins de ce palais imaginaire unique au monde. L’occasion pour tout la famille de visiter le site le plus emblématique de Drômardeche.

Les trésors cachés

Après la pause déjeuner, le géocaching continue, il reste à toute notre petite tribu plusieurs caches à découvrir. Amoureux de la nature, nous avons choisi pour les enfants 4 caches pour cet après-midi : l’arboretum et ses vues magnifiques sur la Drôme des Collines mais aussi le château d’eau de Saint-Rambert-d’Albon ou bien l’église de Saint-Martin-des-Rosiers à Albon.

Geocaching Gdc50dbc27 1920Geocaching Gdc50dbc27 1920

C’est super comme activité à faire en famille puisque tout le monde peut participer, les plus grands sur la recherche des indices, et les plus petits pour trouver la cache. Les enfants sont ravis de participer et de trouver une cache, ils ont l’impression de vivre une aventure! c’est aussi une très bonne façon d’utiliser les nouvelles technologies pour découvrir le patrimoine.

Caroline, le 08/06/2021